« nous apportons notre pierre au monde de demain »

Pour entrer dans le monde de demain, nous nous sommes interrogés sur la meilleure façon de répondre aux nouvelles normes en matière de consommation d’énergie. Nous proposons désormais des maisons qui répondent a la future réglementation 2012, et même aux normes dites « BBC », du Bâtiment Basse Consommation. Nous sommes ainsi parvenus à diviser par 4 ou 5 les anciens coûts de fonctionnement de nos habitations et donc leur impact environnemental
.

Une maison BBC c’est quoi?

Une maison basse consommation c’est une maison dont la consommation est fixée à 60 kWh/an/m² (en bourgogne du Sud) C’est donc une maison qui consommera environ 4 à 5 fois moins que son équivalent conforme à la réglementation thermique actuelle (RT2005) garantissant:

  • L’assurance d’une dépense en énergie maîtrisée.
  • L’assurance de disposer d’un bien immobilier à forte valeur marchande.
  • L’assurance d’une maison rejetant moins de CO2, plus  respectueuse de l’environnement.

Comment réaliser une maison BBC?

1- Une conception architecturale personnalisée et adaptée au site !

Le bon sens c’est de construire en harmonie avec l’environnement. Pour ce, lors de la conception on cherchera à réaliser un bâtiment compact, bien orienté, un bâtiment intelligent qui saura utiliser et capter les apports lumineux et thermiques naturels du soleil. La conception « bioclimatique » permettra de réaliser de substantielle économie tout en ayant une maison lumineuse et facile à vivre.

Le plan sur mesure vous permettra à coup sûr de trouver la bonne orientation !

2- Un bâtiment bien isolé et étanche !

Une bonne isolation vous permettra de limiter la déperdition d’énergie en hiver tout en évitant le transfert de chaleur en été. Bien isoler c’est donc gagner en confort tout en limitant les dépenses énergétiques. On prêtera particulièrement attention à soigner les ponts thermiques sources de déperdition lors de la conception du projet.Une mise en œuvre soignée de l’isolation en prêtant attention à l’étanchéité du bâtiment permettra également d’éviter toute infiltration d’air parasite, perturbations qui peuvent augmenter la consommation de l’ordre de 10 à 15%.

Un test d’étanchéité à l’air effectué sur chacune de nos réalisations prétendant au label BBC vous assurera à coup sûr une mise en œuvre conforme.

3- Un générateur d’énergie adapté.

Le chauffage représentant un poste important de consommation dans le logement, répondre au besoin de confort tout en réduisant la facture revient à sélectionner des technologies de pointe en privilégiant les énergies renouvelables.

On pourra alors utiliser une des techniques suivantes :

La chaudière à condensation :

Transformer de la vapeur en liquide s’accompagne d’une récupération de chaleur et donc d’énergie. C’est le principe de base de la condensation en chauffage : récupérer l’énergie contenue dans la vapeur d’eau présente dans les fumées d’échappement.

source CHAFFOTEAUX

Par l’utilisation de ce principe, ces chaudières permettent d’atteindre un rendement supérieur à 100 % et vont ainsi de réduire votre consommation de :

  • 15 à 20 % par rapport à une chaudière standard récente
  • 30 à 40 % par rapport à un modèle de plus de 15 ans

Source Wikipedia

La pompe à chaleur (PAC) AIR/EAU

Technologie éprouvée, son principe est relativement simple.

Basée sur la liquéfaction/vaporisation d’un fluide frigorigène, la PAC permet de capter l’énergie dans l’air extérieur

  1. Le condenseur: le fluide frigorigène libère sa chaleur au plancher chauffant hydraulique en passant de l’état gazeux à l’état liquide,
  2. le détendeur : il réduit la pression du fluide frigorigène en phase liquide.
  3. L’évaporateur: la chaleur est prélevée dans l’aire extérieure  pour vaporiser le fluide frigorigène.
  4. le compresseur : actionné par un moteur électrique, il élève la pression et la température du fluide frigorigène gazeux en le comprimant

Cette technologie permet ainsi de restituer plus de 4 fois l’énergie consommée, de plus nos pompes à chaleur étant équipée de la technologie INVERTER, la modulation de puissance évite le fonctionnement en « tout ou rien » et permet de supprimer les pics de consommation a chaque démarrage de cette dernière.

La poêle à pellets étanche couplé à une VMC double flux

Le poêle à bois ou pellets tout le monde connais. Ce générateur d’énergie bien connu de nos alleux se refait une santé grâce à cette énergie renouvelable, bon marché et performante qu’est le bois. Couplé a une vmc double flux, haut rendement et basse consommation la répartition de la chaleur en hiver dans le bâtiment sera assurée permettant d’assurer le confort recherché. Mais au fait, qu’est-ce qu’une VMC double flux ?

Une VMC double flux est une ventilation permettant d’insuffler de l’air frais dans les pièces sèches et de l’extraire dans les pièces humides de la maison. Doté d’un échangeur l’air pollué et chauffé de la maison permettra de préchauffer l’air frais entrant dans cette dernière générant ainsi des économies de chauffage. On estime qu’en hiver elle permet ainsi de récupérer environ 60% de l’énergie qui serait perdue par le renouvellement de l’air. Enfin cette ventilation étant équipée de filtre intérieur, elle permet de disposer d’un air saint et parfaitement renouvelé dans la maison.

4- Des émetteurs basse température.

Une sensation de chaleur douce et un confort supérieur avec les émetteurs basse température ainsi qu’un avantage économique non négligeable puisque l’eau circulant dans le circuit de chauffage n’étant chauffée qu’a 50/55° ( 70/90° pour les émetteurs traditionnels ) l’appareil de production est moins sollicité et donc moins énergivore.

Le plancher chauffant hydraulique.

Outre le fait que ce système de chauffage est complètement invisible et permet un gain de surface habitable, il procure un confort supérieur tout en permettant des économies. Chauffant la matière et non l’air (on parle de rayonnement à l’image de notre soleil), il permet d’abaisser la température de circulation de l’eau de 2 à 3° réalisant ainsi une économie de l’ordre de 15% selon l’Ademe.

De plus, la chaleur est uniformément répartie dans les pièces équipées procurant un confort thermique supérieur aux autres types d’émetteurs. Enfin, il est plus sain, puisque n’utilisant pas le principe de convection ( réchauffement de l’air ambiant) il minimise les déplacements d’air et donc de poussière.

Le radiateur basse température

Avantage du système, économie d’énergie et d’installation mais le dispositif reste moins confortable qu’un plancher hydraulique et présente également l’inconvénient d’imposer des émetteurs volumineux et peu esthétique.

5- Une production d’eau chaude maitrisée.

Pas de petite économies, l’eau chaude sanitaire sera donc aussi un élément dont la consommation sera surveillée, pour ce deux dispositifs se détachent.

Le chauffe eau thermodynamique.

Facile a installer ce dernier vous assurera une production d’eau chaude grace a un systeme de pompe a chaleur permettant de capter les calories de l’air extérieur.

Le chauffe eau solaire.

Et en plus si c’est gratuit pourquoi s’en priver ? Le chauffe-eau solaire, tout le monde connait mais attention même si celui-ci se démocratise, il devra être posé dans de bonnes conditions : Positionné sur une façade orientée plein sud et avec une pente de toit optimale de 45°.

Bref, la maison basse consommation c’est un ensemble de solutions a adapter en fonctions des situations et des envies de chacun mais c’est avant tout une maison ou il fait bon vivre, peu couteuse en énergie et s’inscrivant dans une démarche responsable vis a vis des générations futures.

 
     
  ACM Construction © Tous droits réservés - Mentions Légales
31 rue Edith Cavell - 71200 Le Creusot - Tél. : 03 85 55 47 51
63 avenue Boucicaut - 71100 Chalon sur Saone - Tél. : 03 85 94 83 43